Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 shena création

Articles avec #mes poesies tag

Le bruit de mes pas

19 Décembre 2011 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bruit de mes pas
 

 

 

 

 

 

Le bruit de mes pas  faisais crisser les feuilles séchés

sur le chemin de foret  , Je marcher seule, là
Je ne s’avais pas ou je me trouvais exactement
Mon nom et     inconnu
Je ne connais ,ni mon visage, ni mon image, je n’étais rien…………
Pourtant j’étais bien là ici à marcher lentement .

vers un lieu que je ne connaissais pas
Qui suis-je ?
Je regarde le ciel, il était gris prés à déverser sa pluie et faire hurler ses fracassants tonnerres
Je devais trouver un lieu ou m’abriter un lieu ou réfléchir

 A   cette personne que je suis
 Que je ne connais pas
Juste un gout,

un parfum,

une musique et les souvenir reviennent bousculer ma mémoire
Il y avait un soleil strident , réconfortant en ce lieu ou je suis née  au son des musiques tunisiennes
Un lieu simple. Ou l’amour unis de mes parents , leurs yeux aimant ont offert la vie
 Cette vie Qui aujourd’hui hurle et crie  

qui et tu toi ma vie ?

Qui et tu toi marie?
Un jour un bateau traversant les vagues gigantesques évitant un naufrage
Ma mener jusqu'à ce rivage la France, le sud.
J’ai posé mon pied ce petit pied d’une enfant de un an qui ne s’avait pas
Et je continu de marcher….. Les feuilles des arbres tombes l’automne et là
Cette enfants c’étais moi
La main de mon père serrer dans la mienne il ma menée  longtemps  avec protection et amour
Jamais il ne lâcha cette petite main même l’osque je fus devenu une femme avec sa vie cassée et brisée
Il était là
Aujourd’hui seule sans lui je ne sais plus qui je suis.
Comme la forêt de la vie et immense et vide et comme l'automne et  glacé sans toi papa
Le bruit de mes pas, hésitant et perdu,  ce silence sans ta voie que je n’entends plus
Je ne suis plus et ne serais plus jamais la même sans toi.
Je ne suis que cette enfant qui a grandi vieillie avec des blessures que j’ai supporté.
 Endurer avec force prenant exemple sur toi papa toi l’homme fort et merveilleux.
 Et aujourd’hui je n’ai plus cette force elle et partit avec toi
Je ne sais plus qui je suis ni ou je vais
La forêt de ma vie et triste à pleurer
Le chemin   et humide de larmes verser
Sous le ciel de l’automne  perdu  je vais

 

 

 

 

 

 

 Musique de michel  pépé

 

 

 

http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/27091_108288389194302_108287925861015_132139_1993289_n.jpg

 

 

 

 

 

Lire la suite

perçante melancolie

18 Décembre 2011 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

J’ai en ce soir une douce mélodie

Pour bercer ma perçante mélancolie

Le son de ta voix que je n’oublie pas

Le réconfort d’un papa, qui me manque déjà

J’ai en ce soir milles mots engloutis

Dans le font de mon âme qui chante pour toi

J’ai eu le temps de te dire merci

J’ai eu le temps de te prendre dans mes bras

Te dire mon amour en  te tenant la main

J’ai eu le temps  de serrer sur mon cœur

En te cachant, mes pleurs

Mais le temps, s’est enfuit

Et aujourd’hui immobile sur ton lit

Mes baisers sur ta joue

Son une douleur

Tes yeux clos a jamais

Son un crie infini

Dans cette chambre ou ta vie s’es-tu

Dans ma vie où tu n’es plus

J’ai en ce soir une douce mélodie

Pour bercer ma perçante mélancolie

Le son de ta voix que je n’oublie pas

Le réconfort d’un papa, qui me manque déjà

 

Lire la suite

Ma légende de l’amour

18 Décembre 2011 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 Ma légende de l’amour

 

 

 

Il y a plus de mille ans

 

Dans les cieux  dieu décida

 

D’éprouvé l’amour des anges

 

Alors il leurs dit :

 

En ce jour ange du ciel,

 

Je vous partages en deux.

 

Sur terre vous serez exilés,

 

Vous  ne trouverez l’amour

 

 Que Lorsque vous aurez trouvés

 

L’autre moitié de votre être.

 

Chacun dans une partit du monde furent  envoyés

 

Le corps des anges sectionnés en deux sur terre

 

Les uns furent  hommes

 

Les autres  femmes

 

aujourd’hui de partout dans le monde

 

Chacun cherche cette autre moitié de lui

 

Avec espoir et parfois d’esespoir

 

Ils se croisent parfois, dans une vie

 

Puis dans une autre

 

Mais jamais ils ne trouvent la pureté de cet amour

 

De vie en vie ils se purifient


Suivant le karma de leurs destins

 

Et seulement là

 

Ils retrouvent enfin leur autre moitié

 

Alors dans un amour parfais

 

Ils redeviennent uns

 

 a la fin de leurs vies terrestre  , redeviennes  anges

 

Cet ange là revient parfois sur terre pour aider les amours perdus

 

La légende et de moi…..

 

Une histoire inventée

 

juste pour  donner des raisons, aux amours blessés

 

Mais avec un peu de rêve, vous  rencontrerez  cet amour là

 

Dans la lumière de l’infinité

 

Car jamais vous ne pourrez  vous trompez

 

Il à fait partit de vous

 

Il sera là

 

Juste un regard  suffira

 

L’amour et fragile

 

Mais combien fort lorsqu’il et partagé

 

 

 

Le corps des anges sectionnés

 

Les uns furent  des hommes

 

Les autres des femmes

 

Réunie ne forment qu’un

 

Jusqu’à leur voyage vers dieu.

 

Leur voyage vers l’éternel amour.

 

 

 

 shena


 







Lire la suite

l'oiseau lyre

18 Décembre 2011 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 

 

l'oiseau lyre

 

Quant ta voix, céleste préludeoiseau-lyre.jpg
Aux silences des belles nuits,

Barde ailé de ma solitude

Tu ne sais pas que je te suis
Même si l'astre des nuits se penche

Aux bords des monts pour t'écouter,
Tu te caches de branche en branche,
Comme si tu voulais l'imiter.

Ah ! ta voix touchante ou sublime

Est trop pure pour ce bas milieu
Cette musique qui t'anime
Est un instinct qui monte à Dieu


Lire la suite

Dieu de lumière

18 Décembre 2011 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Dieu de lumière



 

Éphémère vision de lumière

Pénétrante à me faire vibrer

Tu bannis ma colère

Dans un souffle de paix

Le monde reprend naissance

A mes yeux émerveillés

Lorsque a genoux je me mais a prier

Les malheurs de cette terre

Me semble insignifiant

Comme un mirage éphémère de poussière du temps

Ce temps qui fuit et court

Au rythme de ma vie

Tu me suis pas à pas là tout prés de moi

Toi en qui j’ai foi

Toi vers qui je me tourne

Lumière des lumières

Guide mes pas

Fait fuir les ténèbres

Loin très loin de moi


shena




Lire la suite

Enfermer

18 Décembre 2011 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 

Enfermer

 

Enfermer dans cette espace, ma vieenfermer.jpg

Enfermer, emprisonner.

Enchainer a mon destin

Dieu ! Pourquoi dois-je subir ?

Pourquoi a tu tuer mes rêves

Pourquoi  a tu tuer mes espoirs.

Enfermer dans ma vie

Emprisonner,

Ici je ne suis pas à ma place

Libérer moi

Détacher moi

J’aspire qu’au repos

Une parcelle de beau

Egrainé par des joies

Juste un peu  de repos

Sortir enfin

De mon monde là

Dans ma tête ou seule j’erre sans fin.

Shena



 

 







Lire la suite

Ecoute

18 Décembre 2011 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Ecoute

Quand le vent émiette les nuages.

Quand la mer se roule de rire

Parce-que les vagues, bastringues comme des folles.

Ecoute

Les mouettes et les goélands

Lancer leur crie de, liberté

S’envolant vers une autre latitude

Ecoute

Cette autre dimension, là ici

Tout prés de toi, la méditerranée

Te parler, du présent du passé

Ecoute

Les histoires des pécheurs de dorades

Ils te parleront de Janot

Jeannot cette homme au si doux sourire

Que même les dorades s’accrocher toutes a son hameçon

Rien que pour l’entendre rire

Ecoute

Elles se souviennent, les mouettes

Car il en a sauvé plus d’une.

Jeannot cette homme au sourire qui faisait chanter les cœurs

Jamais personne ne la entendu ce plaindre

Même lorsqu’ il porter sur ses épaules

De toutes ses forces, le soutient à sa famille

 

Ecoute

Le vent émietter les nuages

Et là bas tout la haut  tu verras

Dans le soleil du midi de la France

Le sourire de Jeannot

Jeannot ;

Jean jacques ;

Giacomo Giovanni D’aleo

Cet homme qui fut mon père.

Ecoute

Comme l’amour et grand

Il appelle, dans les  étoiles.

Tourne-toi et regarde là ici !

Une étoile aux yeux sombre

Une étoile au sourire illuminé

Qui rayonne de milles feu

Tu la voie ? Tu l’entends ?

Si tu perçois cette étoile là

Jeannot n’est pas mort, il vie encore !

Dans  l’amour de ceux qui l’aime

Comme un miroir invisible

Réfléchi, dans le ciel prés de Dieu

Ecoute

Quand le vent émiette les nuages

Ecoute la mer te chuchoter

Non ! L’amour ne meurt jamais

shena

 

 

 

Lire la suite

Voyage

28 Août 2010 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 

 

 

 

 

Alléger de tout les mots de la terre un jour viendra…..
A la seconde ….je voyage…. Par la musique et le souvenir.
Te retrouver, pour ne pas périr
Alors la haut, tout le haut, lors de mes méditations
Je te retrouve.
Je vois,.
Autre dimension.
Voyage
Rien n’est comparable à l’absence et au vide.
Je marche vers on destin, même si tu ne me tiens plus la main
Je me sens, si fragile sans ta présence.
Voyage ….. Voyage mon cœur ma tendresse, voyage et va
Par de la les frontière retrouver mon père

Et un jour Alléger de tout les mots de la terre …..
Je serais prés de toi.

 

 

shena

Lire la suite

Quelques notes de musiques

28 Août 2010 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 


 

Quelques notes de musiques s’envolent à travers le temps qui passe
Comme une caresse, aux ailes légères.
Ce temps qui va, déploie ses ailes.
Juste un instant. Arrêt sur images dans ma mémoires.
Quelques clichés, retenus par mon âme
Des souries, des gestes, des voix.
Quelques notes de musiques, s’envolent hors de mon cœur
Comme un mirage
Harmonies, ou léthargie,
Immobile comme un cri
Et soudain je sais
Que le passé et bien passé
Ou s’en vont ceux que l’on a aimés…
Quelques notes de musiques
Et le parfum des fleurs pour entourer ma mémoire
J’offre éternellement à ceux que j'ai aimés, disparu
Tout cet amour que je garde en moi
Alors commence le voyage
De la tendresse qui ne fini pas
Éternel elle et là.
Quelques notes de musique pour toi papa

 

 

 

shena

Lire la suite

La fenêtre ouverte

28 Août 2010 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 

 

 

 

La fenêtre ouverte, je regarde les étoiles, ailleurs là dans ma tête, là ou la souffrance n’est plus
Recroqueviller dans mon lit, solitaire, loin de tout de toute compréhension blessé au plus profond de moi-même, qui suis-je ?
Alors je tourne les pages de ma vie, et me souvient, je n’ai étais heureuse que de 16 a 19 ans.
La fenêtre ouverte j’entends les gens dehors, il fait chaud ils sont heureux. Et là ma détresse s’amplifie encore et ma solitude prend toute sa grandeur.
Je voudrais ne plus exciter ne plus être parfois tant j’ai mal.
Et mon éternel question pourquoi ? Oui pourquoi moi
Je n’ai rien fait qui mérite autant de blessure et de mal être
Je suis perdu….. Mon chemin na plus de lumière, seule la joie de mes enfants……
Mais j’ai si mal que leurs rires n’attend plus mon cœur enfermer dans une prison de silence comme la prisonnière de ce corps que je déteste plus que tout.
La fenêtre et ouverte et éclaire la nuit de la pièce, de son réverbère, fait danser les ombres comme des lambeaux d’une vie envoler.
Comme des oiseaux passant en silence sur mon visage mouiller de larme.
Je crie, je hurle là a l’intérieur de moi-même comme un animal blesse qui prie qu’on l’achève.
Ce crie résonne, dans les profondeurs de ma nuit, de ma vie.
Je haie ce miroir que renvoi cette image, Moi je ne suis plus rien que ce brin de poussière dans le temps qui passe
Attendant ce vent violent pour m’emporter là ou tout s’oublie ou tout guérie.
La solitude et le silence ou je me noie, moi qui ne suis pas digne de toi.
Les étoiles elles sont là les étoiles de mes rêves…….. Dans ce monde ou tu n’est pas.

 

shena

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>