Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 shena création

Articles avec #la decoration tag

L’art de la table

28 Juin 2009 , Rédigé par shena Publié dans #La décoration

L’art de la table

 



Les verts, fraîcheur et audace

Couleur yang, associée à l'élément bois, le vert active l'énergie de la croissance, du dynamisme et de la santé. Dans la tradition européenne, la teinte des bourgeons printaniers symbolise l'espérance et le renouveau. Il est lié depuis longtemps à l'idée de changement et d'évolution. Rassurant, le vert a des vertus rafraîchissantes et tonifiantes. Surtout, il amplifie l'espace, donne de la grandeur. Mais c'est aussi, quand il se teinte de gris ou de bleu, le reflet de la moisissure. Mieux vaut employer ces déclinaisons avec parcimonie




   

Les bleus, méditation et sérénité



Yin, le bleu est lié à l'eau, symbole de richesse et de prospérité. Dans toutes ses nuances, (clair, sombre ou profond), c'est la teinte du subconscient. Il calme, élimine les tensions et nourrit. Couleur du ciel, il favorise la méditation, la contemplation, la vie spirituelle.


Son effet apaisant le rend particulièrement adapté aux chambres et lieux de repos. Le bleu est évidemment intéressant dans les salles de bains, où il renforce la place de l'eau et accentue le côté fonctionnel de cette pièce. Si vous la souhaitez plus chaleureuse et originale, oubliez les pastels et le bleu marine. Osez des bleus lagons ou turquoise pour rêver de paysages d'outre-mer.

   

Les jaunes, puissance et harmonie

Couleurs yin féminines, le jaune, l'ocre et leurs dérivés marron ou taupe soutiennent, rassurent, équilibrent. Comme la terre, dont elles sont le symbole, ce sont des teintes solides qui enracinent, accueillent, absorbent les tensions et offrent un repos bien mérité. De quoi trouver la sagesse! Le jaune, couleur du soleil, était celle des empereurs chinois ou des princes. Mais lunaire, il symbolise aussi l'adultère, la trahison et la dépravation. Et si la teinte vire au brun, elle devient signe de la dégradation et de la matérialité.

Les rouges, énergie et chaleur

   



Fort et puissant, le rouge est yang et porte l'énergie du feu. Il attise les désirs, la passion, la chaleur. Dans la tradition chinoise, on l'associe à la longévité et au bonheur. En Europe, il est le feu qui inspire et purifie, mais associé à la passion et à l'excitation, il peut être jugé provoquant.


Les rouges, énergie et chaleur



Le rouge peut offrir le meilleur (l'optimisme, l'énergie, la joie) comme le pire (un sentiment d'oppression, d'agression, de peur) et les plus audacieuses l'appliqueront sur de larges surfaces. Vous hésitez? Choisissez plutôt un rouge groseille qu'un carmin. C'est la teinte idéale dans les entrées et les escaliers, car elle fait monter l'énergie dans la maison. Par touches (pan de mur, coussin...), le rouge dynamise et réchauffe les pièces communes.

   



Les blancs, élégance et luminosité

Couleur yang, le blanc représente le métal. Lié au pouvoir et à la protection, c'est aussi le signe du deuil en Asie. Ce qui explique qu'en excès, il marque l'aseptisation et le froid. Mais on le sait, chez nous, c'est le symbole de la pureté. Le blanc est arrivé dans les logements vers le milieu du XIXe siècle. Appliqué sur les plafonds puis sur les murs, il a servi à apporter de la luminosité dans les appartements urbains. Le XXe siècle en a fait la couleur suprême de l'élégance, comme en témoigne l'architecte Le Corbusier: «Le blanc, c'est franc et loyal. Mettez-y des objets malpropres ou de faux goût, cela saute aux yeux. C'est un peu les rayons X de la beauté. C'est l'œil de la vérité.»


Le blanc et ses multiples variations, blanc cassé, coquille d'œuf, sable... sont les harmonies les plus plébiscitées de la décoration intérieure. Naturelles, proches de notre carnation, elles ont l'avantage de se marier avec tout. Evitez les chambres toutes blanches ou réchauffez-les de rideaux ou de draps aux teintes chaudes, plus propices à l'épanouissement des sens.

   



Les noirs, mise en scène et sobriété

Le noir est lui aussi associé à l'eau, mais souterraine. Il touche donc fortement au subconscient. En Occident, c'est bien sûr la couleur de la pénitence, du deuil et de l'austérité, mais comme le jour perce à travers la nuit, il peut devenir promesse de vie d'une extrême densité.


Voilà une couleur très puissante à employer en connaissance de cause: une pièce entièrement ou à dominante noire théâtralisera les actions qui s'y passent comme un écrin met en valeur un bijou. Il faut donc avoir le tempérament et la vie qui vont avec. Mais en petites touches (meuble, tapis, coussin), le noir, toujours spectaculaire s'il n'est marié qu'à une seule autre couleur, exacerbe les émotions.

   

 

 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>