Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 shena création

Articles avec #mes poesies tag

Ta chambre vide

29 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies


Ta chambre vide





Ta chambre vide

Dans le silence de ta chambre vide

Ou vive encore les échos de ta voie

Ton rire que j’aimais

Les draps ou tu dormais on refroidit

Ici dans ton armoire,

ton linge semble attendre que tu reviennes.

Les tennis avec les quel tu as marché

vers ce destin qui ta emporter

Ta chemise bleue, que j’aimais,

s’ouvrant sur ta poitrine d’homme naissant.

Sur le col froisser une goutte de sang

Le sang de ta vie ta vie qui c’est tu

Dans cette chambre ou tu n’es plus

 

 

 

 

A mon frére , 

disparu à cause d'un chaffard.

shena

 

 









Lire la suite

Et qu’il en soit ainsi

29 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Et qu’il en soit ainsi

 

 


Si dans ce monde ou je ne suis pas a ma place

On me demande un jour

quelle et ma raison de vivre

Aujourd’hui je dirais que c’est toi.

Mais si dans cette vie l’on ne peu s’aimer

Que dans une autre vie je viens à habiter

 Alors je te choisirais

Avec mon cœur tout prés du tient

Et si jamais je ne reviens pas

Alors que ton ange gardien je sois

Pour te protéger être prés de toi

Et que pour l’éternité je ne te quitte pas.

  shena


 





Lire la suite

Rêverie d’un soir

29 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Rêverie d’un soir

Le son d’un trompette dans la nuit.

La nostalgie d’un passe lointain.

Une lune et des lilas dans le soir.

Rêverie douce, dans la veloute du crépuscule.

Pensée en sentant l’air parfumer.

ô rêverie, musique douce dans la pénombre,

Là dans les rêves glissant de bien être.

Enchantement d’une vie futur

Que l’on voudrait heureuse

Bien des larmes ont coulées sur ma vie

Vient les sécher ô rêverie

Laisse-moi pensée en ton nom à l’avenir que nous verrons

 

 

 

 

Lire la suite

Soldat inconnu

29 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Soldat inconnu                     

 

Cette lettre reçut  un matin de printemps  

Ta éloigné de tous ceux que tu aimais

Tu et partit te battre pour une raison.

Qui ne t’étais pas essentiel,

Tu a vue ta mère  pleurer, un mouchoir a la main

Ton père la tenant serré  pour ne pas pleurer aussi.

Dans le camion qui t’emporter tu te sentais un homme.

Mais tu étais encore que un enfant

Tu as débarqué sur cette terre que tu ne connaissais pas

Parmi des hommes enfants comme toi

Dans le vent et le froid solitaire exiler

Dans ce monde de fureur de bêtise

Quand soudain un éclair de douleur traversa tes entrailles

Toucher a mort, tu et tomber dans la boue

Tu n’aurais pas voulu mourir là

Toi qui na jamais fais de mal  à personne

Juste suivre, les commandements

Que ton t-il fait ?

Ou étais –tu

Lorsque ta mère à crier ton prénom la bas dans ta prairie

A présent tu repose ici

Sous une plaque de béton orné d’une croix rouiller

Juste un numéro de matricule

Sans fleur pour toi soldat inconnu

 

En hommage a tous ses soldats inconnus,

A mon grand père mort loin de sa famille.

 

 

 

 

 shena

 

 

 

 






Lire la suite

Croire au bonheur

27 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Croire au bonheur

 

 

Voir dans tes yeux un bout de ciel bleu

Sentir  dans mon être comme une caresse

Revoir la vie sans aucun souci

Croire au bonheur et bannir le malheur

Voir que tu es là ici tout prés de moi

Me sentir aimait de toi

Croire en la vie

Qui s’effiloche quand tu n’es pas là

Dans la tendresse basculer enfin

Effacé la détresse de tes mains

Croire au bonheur

Bannir le malheur

Reposer mon chagrin

Sur le creux de tes mains

Repose mon cœur tout contre le tient

Te voir bougé, vivre, prés de moi

Croire au bonheur  que tu as écrit pour moi

Sur le matin de mes jours

Croire en ton amour  là tout prés de mon amour.

Que pour l’éternité je ne te quitte pas

Sur le creux de tes mains je dépose ma vie

Elle et fragile

Comme une étoile de mer

Ne la fait pas manqué d’eau car elle en mourait

Je t’aime.

shena

 





Lire la suite

Lune mon amie

27 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Lune mon amie

Lune écoute moi

Ce soir j’ai du chagrin

Lune mon amie

Ce soir j’ai le gris à l’âme

Je me confis à toi

Il était si grand en ma vie

Qu’aujourd’hui elle me parait si vide

Il était mon père, mon ami mon héro

Lune  mon amie

Lune écoute moi

Je l’ai aimé si fort croyant que mon amour,

Le protègerer pour toujours.

Lune mon amie

Lune écoute moi

Ou s’en et t-il aller

Peux-tu me dire ?

Si  dans l’infinie   de ton ciel

Il s’est envolé

Vers le monde des merveilles

Que dieu nous a promis

Lune mon amie dit lui

De ma part  qu’un jour, une nuit.

Je ferais le même voyage

Et réuni dans l’éternité

Tu pourras voir

Mon amour de fille pour son père

Illuminé l’infinité de ton ciel

Et en ce jour de paix

On pourra voir sur ta face

Le sourire d’une amie

Et en bas sur terre ceux que j’aurais laissé a mon tour

Viendront te remercier d’avoir illuminé mon attente

Tu continueras pour moi à veiller sur eux

Toutes les nuits de leurs existences

Berçant leurs sommeils de ton doux reflet de miel.

 

 

 





Lire la suite

Il me reste l’écriture

27 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies





Il me reste l'écriture


Je ne peu  dormir ce soir

Les yeux grands ouverts dans mon lit

 

Bon ! Pas la peine.

Je me lève

Il me reste l’écriture…….

Les heures s’égrainent dans le silence de la nuit

Quand j’écris, mes pensées, mes vécus.

Déballés mes chagrins et mes peines

Allégés le fardeau

Les heures s’égraines dans le silence de la nuit

Il me reste les pensées………..

Alors j’écoute mon âme……….

Mon esprit, me parler dans la quiétude de la nuit.

L’image défile, aux grés de mon voyage.

Parfois dans le passe je fais naufrage….

Avoir donné l’amour sans même un retour

Avoir aimé……

Puis les pétales de la rose  s’envolent

Dans l’air du temps.

Je repars, me laissant porter par ce souffle

Tel une plume porté par le vent

Des images défilent,  une vie……..

Ma vie

Ou va l’amour quand on vous la volé ?

On ne vole pas la lumière

On ne vole pas les arbres

A-t-on le droit de volé l’amour ?

Je ne peu dormir ce soir

 les heures s’égrainent, dans le silence de la nuit.

J’ai perdu une partit de mon cœur

Un jour on me la pris

Depuis je ne suis que cette peur

Qui cherche à l’infini

Il me reste l’écriture…….

Inventer un grand océan de liberté et d’amour blanc

Blanc de lumière,  pas éphémère

Il serait plus fort que le temps qui passe

Doux  et fin comme un nuage

Je me blottirai dedans

Il serait plus fort que le temps qui passe

Plus que les ans.....

Je ne serais plus  cette peur

Du voleur qui passe en volant les cœurs.

 Mais Il me reste l’écriture…….

Pour attendre que se ferme

Mes paupières sur l’oubli

Et le silence de mes nuits.

shena

 

Lire la suite

Enfermer

26 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 

Enfermer

 

Enfermer dans cette espace, ma vie

Enfermer, emprisonner.

Enchainer a mon destin

Dieu ! Pourquoi dois-je subir ?

Pourquoi a tu tuer mes rêves

Pourquoi  a tu tuer mes espoirs.

Enfermer dans ma vie

Emprisonner,

Ici je ne suis pas à ma place

Libérer moi

Détacher moi

J’aspire qu’au repos

Une parcelle de beau

Egrainé par des joies

Juste un peu  de repos

Sortir enfin

De mon monde là

Dans ma tête ou seule j’erre sans fin.

Shena



 







Lire la suite

Perdu

26 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies


Perdu


Perdu dans les limbes terrestres

Perdu au milieu de la vie

La forêt, silencieuse,

La mer tumultueuse,

Le vent balayant la planète,

N’apporte aucune réponse à ma question.

Perdu aveugle, sourde et muette.

Le cœur fatigué par tant de haine.

D’amour brisé,

Le fil de la vie n’a plus le gout de l’aventure.

Seulement  le gout des souvenirs

Chanter anges du ciel

J’ai besoin de vous entendre,

Guider mes pas Incertain,

Car ma vie aujourd’hui na plus de sens.

Lui  le beau chevalier

Lui le prince de ma vie

Et partit……

Je n’ai que le gout des souvenirs,

 Qui n’en finissent pas de me meurtrir.

J’ai perdu la force,

Dans un combat perdu d’avance

Je n’ai pas pu te retenir,

Seulement  te soutenir

Et regarder impuissante ta vie plier bagage

Sans bruit, les yeux levé au ciel

Dans un cri muet

Alors tu t’es laissé emporter

Epuiser,

J’ai regardé, ton corps éteint

Dans le sommeil eternel

Je t’ai pris la main,

Que cette fois tu na pas serrer avec ton doux sourire.

J’ai posé ma tête sur ta poitrine t’entourant de mes bras.

Perdu dans les limbes terrestres je reste …

Tu as commencé ton voyage vers le ciel bleu

De l’été du midi de la France

Et moi

Perdu, passive et silencieuse.

Je ne peu plus voir ton être

Je ne peu que t’aimer.

shena

 

 

 

 

 

 

 

 

























































































Lire la suite

Ecoute

25 Juillet 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

Ecoute

Quand le vent émiette les nuages.

Quand la mer se roule de rire

Parce-que les vagues, bastringues comme des folles.

Ecoute

Les mouettes et les goélands

Lancer leur crie de, liberté

S’envolant vers une autre latitude

Ecoute

Cette autre dimension, là ici

Tout prés de toi, la méditerranée

Te parler, du présent du passé

Ecoute

Les histoires des pécheurs de dorades

Ils te parleront de Jeannot

Jeannot cette homme au si doux sourire

Que même les dorades s’accrocher toutes a son hameçon

Rien que pour l’entendre rire

Ecoute

Elles se souviennent, les mouettes

Car il en a sauvé plus d’une.

Jeannot cette homme au sourire qui faisait chanter les cœurs

Jamais personne ne la entendu ce plaindre

Même lorsqu’ il porter sur ses épaules

De toutes ses forces, le soutient à sa famille

 

Ecoute

Le vent émietter les nuages

Et là bas tout la haut  tu verras

Dans le soleil du midi de la France

Le sourire de Jeannot

Jeannot ;

Jean jacques ;

Giacomo Giovanni D’aleo

Cet homme qui fut mon père.

Ecoute

Comme l’amour et grand

Il appelle, dans les  étoiles.

Tourne-toi et regarde là ici !

Une étoile aux yeux sombre

Une étoile au sourire illuminé

Qui rayonne de milles feu

Tu la voie ? Tu l’entends ?

Si tu perçois cette étoile là

Jeannot n’est pas mort, il vie encore !

Dans  l’amour de ceux qui l’aime

Comme un miroir invisible

Réfléchi, dans le ciel prés de Dieu

Ecoute

Quand le vent émiette les nuages

Ecoute la mer te chuchoter

Non ! L’amour ne meurt jamais

shena

 

 

 











Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>