Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 shena création

Piscines & basins

28 Juin 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Jardinages & entretient

Piscine

Le bon entretien de l’eau de votre piscine préserve la santé des utilisateurs (prévention des maladies de peau, des yeux ou infections bactériennes), le confort (limpidité de l’eau, absence d’odeur) et peut vous faire faire de précieuses économies.

Traiter votre piscine de préférence le soir : la lumière et le soleil accélèrent en général la consommation des cartouches désinfectantes.

Vérifier le pH (degré d’acidité ou d’alcalinité de l’eau) et le taux de désinfectant (chlore, brome, oxygène actif…) chaque semaine avec une trousse d’analyse

Un pH inférieur à 7,2 est trop faible. Vous risquez d’avoir des problèmes d’irritation des yeux et de la peau. Il vous faut alors ajouter du correcteur de pH+ (pour augmenter le pH).

Un PH supérieur à 7,6 est trop élevé : votre eau peut devenir trouble, et il vous faut alors ajouter du correcteur pH (pour le diminuer)

Sachez que vous pouvez utiliser des produits chimiques courants pour remplacer les produits spécialises et faire des économies.

L’agent chlorant peut être remplacé par l’eau de javel. Le bicarbonate de soude disponible dans toute pharmacie et certaines drogueries peut être utilisé comme agent acidulant (pH trop faible) ou du chlorure de calcium pour abaisser le pH. De la poudre de marbre ou de la poudre de pierre à chaux peuvent également convenir.

Conseils sur la filtration de l’eau

Veillez à avoir une filtration adaptée au volume d’eau de votre piscine.

toujours filtrer durant la journée car la baignade est le facteur de pollution le plus important. Le système de filtration doit fonctionner en permanence pendant 8 à 12 h chaque jour. Plus la température de l'eau est élevée, plus de temps doit être allongé car la chaleur augmente le développement des bactéries

Procéder régulièrement aux opérations suivantes:

Vérifier le niveau de l’eau: pour une bonne filtration, il faut une bonne aspiration par les skimmers.

Nettoyer la piscine, au moins une fois par semaine en été en utilisant un robot, une épuisette, une éponge pour ligne d’eau...

Vider les paniers des skimmers (et pensez a les remettre)

Vider le panier de la pompe

Laver régulièrement le filtre : Quel que soit votre type de filtration, les impuretés doivent être éliminées par un lavage régulier du filtre.

Pour les filtres à cartouche, sortez la cartouche et lavez la soigneusement à grande eau en écartant bien les plis.

Les filtres à sable sont équipés d’un manomètre pour détecter les surpressions. Une surpression de l’ordre de 300g est le signe que le filtre contient beaucoup d’impuretés: l’eau a plus de difficulté à circuler et la pression augmente. En général, les filtres à sable sont équipés d’une vanne multivoies permettant d’effectuer un lavage à contre courant. Lorsque le filtre fonctionne à contre courant, les impuretés sont expulsées. Apres nettoyage du filtre, il faut envoyer l'eau à l'égout pendant environ 30 secondes pour que le sable se retasse et redevienne filtrant.

Munissez-vous également d'un kit pour réparer une fuite liée au perçage ou à un déchirement du liner de votre piscine. Il existe également des kits pour réparer une coque de piscine en polyester, PVC ou autres plastiques. Pour les piscines traditionnelles, les réparations sur le carrelage ne peuvent se faire que lors d'une vidange de la piscine.

Hivernage de la piscine


   

 A la fin de la saison de baignade, il est conseillé d'utiliser un produit pour l'hivernage de l'eau. Ne pas attendre les premières gelées. Le liner et le système de filtration sont sensibles au gel. Les produits chimiques d'hivernage éliminent les parasites: algues et champignons et ils permettent un redémarrage plus rapide de la piscine car la quantité d'impuretés à traiter est beaucoup plus faible. Ces produits sont disponibles à la vente sous forme de kits d'entretien à un coût très modique.

C'est également le moment de vérifier le bon état des divers accessoires: liner, pompe, filtre, plongeoir, échelle, alarme de piscine ou autres dispositifs de sécurité. Pour une piscine autoportante hors sol, vérifier puis réparer ou changer les panneaux et les montants défectueux ou en mauvais état.

Quelques heures consacrees à l'entretien de votre piscine en fin de saison suffiront en général à permettre à votre piscine de reprendre son service dès les premières chaleurs.

Economisez l'eau de votre piscine
En utilisant ces quelques trucs vous participez aux économies d'eau

Limiter les conséquences des éclaboussures

Ne remplissez pas trop votre piscine pour réduire les pertes dues aux éclaboussures: une hauteur de 15-20 cm entre le bord et le niveau de l’eau est recommandée.

Utiliser une couverture de piscine

L’évaporation est la cause la plus importante de perte d’eau. En utilisant une couverture vous pouvez en outre faire des économies substantielles (50 et 70%) sur le chauffage de l’eau, sur la consommation de produits chimiques et réduire très sensiblement le temps de nettoyage parce que la couverture protège la piscine des impuretés qui peuvent tomber accidentellement.

Il faut utiliser de préférence une véritable couverture conçue pour les piscine. Une simple bâche de plastique n’est pas très adaptée; elle est difficile à mettre en œuvre et à ranger, elle se déchire facilement et s’abîme à la lumière du jour. Si vous vous décidez d’en acheter une, elle ne vous servira probablement qu’une saison ou deux.

Il y a aussi des couvertures spécialement conçues, en polyéthylène traité anti-UV, le vinyle et le propylène. Ces couvertures existent en couleur foncée ou claire, et elles peuvent être transparentes ou opaques. On peut utiliser aussi des bâches identiques au plastique à bulles utilisé pour protéger les objets fragiles pendant le transport. Le plastique est plus épais et le matériel est traité anti-UV.

Protéger la piscine des effets du vent

Le vent accélère considérablement l’évaporation de l’eau. A défaut d’une couverture, placer des arbustes coupe vent ou une barrière autour de votre piscine.

Utilisation rationnelle des pompes de piscine

Utiliser si possible un pre-filtre ou un filtre ‘économiseur’ d’eau. Cela limite au strict minimum l’eau perdue pendant le nettoyage du filtre

Vérifier régulièrement l’absence de fuites dans le circuit de filtrage, et réparer immédiatement

Choisissez les périodes et les durées de fonctionnement de la pompe. On recommande huit à douze heures de filtrage par jour pendant l’été et six à huit heures pendant l’hiver. L’installation d’un timer fermera les pompes pendant les heures de grande affluence et les mettra en fonction quant la piscine sera moins chargée.

La maintenance

Maintenez la piscine bien propre et l'équipement de chauffage et de filtrage lubrifiés pour un fonctionnement aussi économique que possible. Remplacez les filtres régulièrement.

Faites les nettoyages de la piscine pendant les heures ou l’énergie est la moins chère.

Réduisez le plus possible le temps de fonctionnement des pompes et des filtres, ainsi que le temps ou les installations de nettoyage automatique sont utilisées.

Enfin, autant que possible, récupérer l’eau perdue lors du nettoyage du filtre pour d’autres usages tels que l’arrosage.

Sécurité des piscines



Décret n° 2004-499 du 7 juin 2004 modifiant le décret n° 2003-1389 du 31 décembre 2003 relatif à la sécurité des piscines et modifiant le code de la construction et de l'habitation

 

NOR: SOCU0410833D

 

Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale,

Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment les articles L. 111-23, R. 128-2 et R. 128-4 ;

Vu la loi n° 41-1987 du 24 mai 1941 relative à la normalisation ;

Vu le décret n° 84-74 du 26 janvier 1984 fixant le statut de la normalisation ;

Vu le décret n° 2003-1389 du 31 décembre 2003 relatif à la sécurité des piscines et modifiant le code de la construction et de l'habitation,

Décrète :

Article 1

L'article R. 128-2 du code de la construction et de l'habitation est ainsi rédigé :

« Art. R. 128-2. - I. - Les maîtres d'ouvrage des piscines construites ou installées à partir du 1er janvier 2004 doivent les avoir pourvues d'un dispositif de sécurité destiné à prévenir les noyades, au plus tard à la mise en eau, ou, si les travaux de mise en place des dispositifs nécessitent une mise en eau préalable, au plus tard à l'achèvement des travaux de la piscine.

II. - Ce dispositif est constitué par une barrière de protection, une couverture, un abri ou une alarme répondant aux exigences de sécurité suivantes :

- les barrières de protection doivent être réalisées, construites ou installées de manière à empêcher le passage d'enfants de moins de cinq ans sans l'aide d'un adulte, à résister aux actions d'un enfant de moins de cinq ans, notamment en ce qui concerne le système de verrouillage de l'accès, et à ne pas provoquer de blessure ;

- les couvertures doivent être réalisées, construites ou installées de façon à empêcher l'immersion involontaire d'enfants de moins de cinq ans, à résister au franchissement d'une personne adulte et à ne pas provoquer de blessure ;

- les abris doivent être réalisés, construits ou installés de manière à ne pas provoquer de blessure et être tels que, lorsqu'il est fermé, le bassin de la piscine est inaccessible aux enfants de moins de cinq ans ;

- les alarmes doivent être réalisées, construites ou installées de manière que toutes les commandes d'activation et de désactivation ne doivent pas pouvoir être utilisées par des enfants de moins de cinq ans. Les systèmes de détection doivent pouvoir détecter tout franchissement par un enfant de moins de cinq ans et déclencher un dispositif d'alerte constitué d'une sirène. Ils ne doivent pas se déclencher de façon intempestive.

III. - Sont présumés satisfaire les exigences visées au II les dispositifs conformes aux normes françaises ou aux normes ou aux spécifications techniques ou aux procédés de fabrication en vigueur dans un Etat membre de la Communauté européenne ou un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen, assurant un niveau de sécurité équivalent. Les références de ces normes et réglementations sont publiées au Journal officiel de la République française.

Article 2

A l'article R. 128-4, les termes : « du second alinéa de l'article R. 128-2 » sont remplacés par les termes : « du II et du III de l'article R. 128-2 ».

L'article R. 128-4 est complété par l'alinéa suivant :

« Toutefois, les dispositifs installés avant la publication du décret n° 2004-499 du 7 juin 2004 sont réputés satisfaire à ces dispositions, si le propriétaire de la piscine est en possession d'un document fourni par un fabricant, un vendeur ou un installateur de dispositifs de sécurité, ou par un contrôleur technique visé à l'article L. 111-23, attestant que le dispositif installé est conforme aux exigences de sécurité visées au II de l'article R. 128-2. Le propriétaire peut également, sous sa propre responsabilité, attester de cette conformité par un document accompagné des justificatifs techniques utiles. Cette attestation doit être conforme à un modèle fixé par l'annexe jointe. »

Article 3

Le ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, le ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale, le garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre délégué à l'industrie, le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises, au commerce, à l'artisanat, aux professions libérales et à la consommation et le secrétaire d'Etat au logement sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 7 juin 2004.





Etapes pour construire un bassin

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Abris de Piscine 29/06/2009 11:33

Merci pour cet article fort intéressant !
Bonne baignade à tous

shena 29/06/2009 13:12


bouh... plus de bassin. mais j'ai la plagepasse
une agreable apres midi cordialement shena