Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 shena création

Recette Moules farcies à la sétoise

29 Juin 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Cuisine de shena

Cuisine sétoise

Recette Moules farcies à la sétoise
Pour 4 personnes
Préparation : 30 minutes
Cuisson : 15 minutes
Coût : Economique
Difficulté : Facile
ingrédients :
24 grosses moules du bassin de Thau
150 g de chair de veau
1 œuf
8 cl de lait
10 cl d'huile d'olive
150 g de chair à saucisse
4 gousses d'ail
3 cuillerées à soupe de persil plat ciselé
3 brins de sarriette
50 g de mie de pain
4 échalotes
200 g de tomates pelées au naturel
1 bouquet garni
Sel fin de cuisine
Poivre noir au moulin.
Hacher finement la chair de veau et incorporer l'œuf entier.
Monter cette farce au mixeur avec 7,5cl d'huile d'olive en ajoutant un peu de lait.
Saler et poivrer, mélanger intimement en ajoutant la chair à saucisse, 3 gousses d'ail pelées et hachées, le persil et la sarriette hachée. Incorporer la mie de pain et le reste de lait. Ouvrir les moules en deux. Récupérer leur jus et le réserver après l'avoir filtré. Farcir les moules avec la préparation précédente. Peler et ciseler les échalotes. Peler et hacher la gousse d'ail restante. Faire chauffer 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse, mettre les échalotes et les faire suer. Ajouter les moules farcies en les rangeant délicatement, puis les tomates concassées, le bouquet garni, l'ail haché et le jus des moules, saler et poivrer. Faire cuire pendant 15 minutes, poudrer de persil au moment de servir.

Astuce : Servir avec un verre de vin blanc.

Tielle à la sétoise

Ingrédients :
Tielle à la sétoise pour 4 personnes :
250 g farine
80 g beurre
1 œuf + 1 jaune
1,5 verre de vin muscat (Frontignan si possible)
500 gr calamars
2 tomates bien mûres
2 gousses d'ail
1 oignon
Sel, piment en poudre type Cayenne, poivre
Huile d'olive

Progression :

préparer une pâte avec la farine, le beurre, 1 œuf, 1 belle pincée de sel et 1/2 verre de Frontignan. Ne pas trop la pétrir et la laisser reposer comme toutes les pâtes (on peut aussi acheter de la pâte à pain crue et la retravailler un peu avec 1 ou 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et le muscat; le résultat sera différent car la pâte lèvera mais les 2 écoles existent à Sète; je préfère nettement la version non levée; le muscat est facultatif mais donne une saveur sucrée qui fait contrepoint avec l'acidité de la tomate et qui plait bien dans la région de Sète). Couper les calamars en tout petits morceaux ou mieux en petites lanières minces et les blanchir à l'eau bouillante (très) légèrement salée et égoutter.

Faire roussir à l'huile d'olive l'ail et l'oignon émincés finement puis ajouter les calamars.

Singer légèrement (saupoudrer un peu de farine sur les calamars), mélanger et faire un peu cuire la farine (1 minute) et déglacer avec 1 verre de muscat.

Ajouter les tomates pelées et concassées (on peut les acheter en boîte pour simplifier), saler (goûter), poivrer et ajouter le piment.

Laisser cuire à feu doux en surveillant (la tomate ça peut éclabousser et ça brûle !)40 min pour liaison et épaissir (la pâte devra supporter cette garniture sans s'imbiber); La chair des calamars se déliter plus ou moins un peu comme des rillettes (selon les goûts).

foncer un moule (ou 4 petits pour des portions individuelles : plus de travail mais mieux car évite de servir des parts dont la garniture peut couler un peu) avec la moitié de la pâte en laissant dépasser de la pâte du moule. Garnir de la préparation aux calamars, Mouiller au pinceau la partie de pâte qui déborde du moule et recouvrir d'une abaisse de pâte du même diamètre. bien pincer le pourtour des 2 abaisses de pâte pour les souder en les festonnant. Piquer le dessus de la pâte en quelques endroits, dorer au jaune d'œuf.cuire 30 minutes au four (préchauffé) à 200° C (thermostat 7). Un peu de jus orangé sortira par les trous et colorera le dessus de la pâte par le dessus : c'est un effet traditionnellement recherché.

A consommer en buvant du Picpoul de Pinet bien sûr...

Ou a l’apéro, en les créant de petite taille avec un monbazillac.

bourride de baudroie

Ingrédients
: pour 4 personnes :

1,5 k Baudroie (Lotte)

1 kg de loup

1 Oignon blanc

5 gousses d'Ail

1 brin de Fenouil sauvage

1 feuille de Laurier frais

1 pelure d'Écorce d'orange –

4 carottes

- 1 fenouil de culture

1 branche épaisse de céleri

8 Tranches de Pain de campagne rassie de 1 cm d'épaisseur

- 30 cl d' Aïoli

6 Jaunes d'œuf

- Sel Poivre Blanc du moulin

1 bouteille de vin blanc

Couper la baudroie en 6 tranches égales. Les mettre dans une marmite avec l'oignon blanc émincé, le fenouil, les 5 gousses d'ail épluchées, la feuille de laurier et le brin d'écorce d'orange. Mouiller avec de l'eau chaude de manière à juste couvrir les légumes et le poisson. Commencer par les légumes, le poisson ensuite avec 3 minutes de retard Ajouter le vin. Assaisonner de sel et poivre blanc et mettre à cuire 15 minutes à feu doux. Pendant ce temps mettre 4 assiettes creuses et le plat creux de service en pré chauffe, four ouvert.

Lorsque le poisson est cuit, le retirer du bouillon et le réserver au chaud. Retirer le fumet du feu. Prélever 4 cuillerées à soupe par personne d'aïoli et y mélanger les jaunes d'œuf progressivement jusqu'à obtention d'une sauce homogène onctueuse. Dresser les tranches de pain dans le plat creux et verser le bouillon lentement au dessus jusqu'à absorption de celui-ci. Poser au-dessus les tranches de poisson. Dans le restant du fumet de poisson, verser peu à peu le mélange d'œufs et d'aïoli tout en tournant sans cesse avec une cuillère en bois, et faire épaissir sur feu doux sans laisser bouillir.

Verser cette sauce épaisse sur les tranches de pain garnies de poisson et servir immédiatement.

Servir un Blanc sec avec ou un rosé puissant

   

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article