Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 shena création

Mousse sur la pelouse

28 Juin 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Jardinages & entretient

Mousse sur la pelouse

Avoir une belle pelouse demande beaucoup de travail.

Préparation du sol, semis, arrosage, tontes...
 Et voilà qu'après peu de temps la mousse envahit le gazon ! Que faire ?      

Pourquoi la mousse apparaît-elle ?

Les facteurs qui favorisent l'apparition de la mousse sont :

Ombre et manque d'ensoleillement

Tontes trop courtes

Sol mal aéré

Sol pauvre en potasse, magnésium ou calcium

Acidité excessive

Le problème n'est pas simple : il faut jouer sur un ou plusieurs de ces facteurs pour limiter le développement de la mousse.

Une pelouse à l'ombre

A l'ombre, l'herbe ne pousse pas bien; il n'y a pas grand chose à y faire... Autant que possible, n'installez pas de pelouse sous les arbres. De nombreux couvre-sols peuvent constituer un décor plus satisfaisant qu'un gazon rabougri et plein de mousses : pervenche), hostas, muguet, lamium, fougères... Vous pouvez également jouer sur une couverture en paillage (écorces...) ou encore vous lancer dans un jardin minéral (une couverture en galets blancs, en ardoise pilée, c'est également très esthétique).

Si vous voulez persister, choisissez à tout le moins une variété de gazon "supportant l’ombre".

Accro de la tondeuse ?

Une tonte trop courte empêche le gazon de bien se développer, et favorise les mousses naturellement basses.

Remontez la hauteur de coupe de votre tondeuse. En exposant d’avantage de surface à la lumière du soleil, votre pelouse pourra mieux se développer.

Mauvaise aération du sol

L'humidité favorise beaucoup l'apparition de la mousse. Si votre terre est « lourde » (argileuse, notamment), un bon drainage (apport de sable et griffage en surface) peut améliorer la situation.

Passez régulièrement un scarificateur ou un d’émousser.

Un sol trop pauvre

Comme les autres plantes, le gazon est à besoin de nourriture; différents éléments sont nécessaires à sa croissance et son développement. Ces éléments sont apportés par la matière organique en décomposition dans le sol ou, à défaut, par les engrais. Parmi ces éléments il y a ceux qu'on qualifie de majeurs qui comprennent l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K). Puis les éléments dits secondaires (ex. : le calcium) et mineurs (ou oligo-éléments. ex. : le fer).

Il se peut que votre sol manque de certains éléments. Une fertilisation équilibrée permettrait d'obtenir un gazon dense et vigoureux. Mais êtes-vous sûr que le jeu en vaille la chandelle ? (travail, coût, impact environnemental...).

 

Un sol trop acide

La mousse prolifère si le sol est acide.

Faites analyser ou analysez votre terre avec un kit vendu dans le commerce. S'il elle est acide (pH<7), vous pouvez envisager un traitement qui fera baisser le taux d’acidité. Il faut pour cela apporter de la chaux (en vente dans les jardineries et Grandes Surfaces de Bricolage), qui rééquilibrera le pH.

 

PAS de sulfate de fer !

On voit encore recommandé ce produit à droite à gauche. Si son effet est radical, le remède s'avère pire que le mal. Certes, le sulfate de fer détruit très rapidement la mousse mais il renforce parallèlement l'acidité du sol et donc rend le terrain encore plus propice à l'apparition de mousse !

En outre :

 

C'est un produit de synthèse (« chimique ») dont on peut se passer : il n'est pas très bon pour les animaux

La mousse sèche et noircie que vous ôterez par scarification ne peut pas être mise au compost

Il laisse des taches disgracieuses sur les dalles, murs, terrasses en pierre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article