Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 shena création

La taille du citronnier et autres agrumes

28 Juin 2009 , Rédigé par shena Publié dans #Jardinages & entretient

La taille du citronnier et autres agrumes

Citronnier, orangé, mandarinier, kumquats, poncirus, calamondin... Longtemps cantonnés au bassin méditerranéen, les agrumes se répandent aujourd'hui un peu partout. Qu'ils soient cultivés en pot ou en pleine terre se pose la question de leur taille, qu'on hésite souvent à effectuer croyant mal faire. Lancez-vous : elle est très simple !

      

Généralités

Feuillage, parfum, floraison enchanteresse et fruits : les agrumes ne manquent pas d'atout, ce qui explique sans doute le succès qu'ils remportent aujourd'hui dans les jardins et les vérandas.

 

Leur entretien est simple, et si vous avez acheté un sujet assez grand ou déjà bien formé, la taille pourra se limiter à un strict minimum. Un simple entretien, en ôtant de temps à autre les branches mal orientées et en aérant un peu l'intérieur de l'arbre, pourra bien souvent suffire.

 

Si vous taillez de façon un peu plus importante, travaillez toujours après la récolte.

 

Autre conseil habituel, qui vaut pour les agrumes comme pour les rosiers : un arbre vigoureux devra être taillé très légèrement; un arbre chétif sera taillé plus sévèrement (on dit "plus court").

 

Enfin, habitués que nous sommes aux tailles des arbres traditionnels du verger, nous avons tendance à dégarnir l'intérieur des arbres pour favoriser la pénétration de la lumière : ce serait une erreur avec les agrumes. Formez une boule, et gardez lui une bonne homogénéité intérieur - extérieur.

 

 

 

Les tailles de formation

Si vous avez acheté un jeune sujet, une taille de formation va s'avèrer nécessaire, pour assurer la bonne conduite des "charpentières". Ces branches, qui soutiendront la croissance de l'arbre et lui donneront sa forme, seront issues des 3 ou 4 rameaux principaux qui doivent être bien visibles sur l'arbre que vous venez d'acheter en pépinière.

 

En sphère surbaissée

Cette forme est très intéressante pour peu que vous disposiez d'un jardin assez grand. En effet, si elle occupe beaucoup e place au sol, elle permet en revanche une récolte facile (l'arbre est bas) et protège l'arbre de façon optimale des coups de froid... ou de chaud !

 

On l'obtient en coupant successivement les rameaux principaux (ce qui produit des ramifications, er crée un deuxième étage de végétation), puis les rameaux secondaires (nouvel étage), etc.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article