Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 shena création

Enfance brisée

10 Janvier 2012 , Rédigé par shena Publié dans #Mes poésies

 


 

Enfance brisée


Une enfant de 8 ans pleure recroqueviller sur la poussière
Seule apeuré, les mains serrent au ventre
Dans le noir de ce grenier solitaire avec les rats errant
Les cris silencieux que pousse son cœur
S’écrase dans l’indifférence et l’ignorance
Sa tête posée sur un vieux coffre de fer rouillé
Déchirer son enfance et ses contes de fée
Dans une longue douleur, qui ne calmera jamais
Sali son petit corps de poupée
Endolorie créature abandonnée
Attendant que l’ont vient la délivrer
Elle a eu le courage de ramper pour passer
de grenier en grenier avec les rats qui l’entoure
Alors tremblante et aller dans sa chambre se cacher
A l'époque la pédophilie n’entais pas divulguer
A l’époque la pédophile était cachée
Tu as brisé cette enfance sans regret
Personne n’a remarqué ce regard changé
Ses larmes coulées
Pauvre poupée de chiffon froissé
Tu et mort noyer dans ce canal
Est-ce la punition que dieu te réserver?
Je sais ni te haïr ni te maudire
Je ne veux que t’oublier
Aujourd’hui lorsque près du canal je vais
J’ai la terreur de te voir surgir de l’eau
Comme un cauchemar qui na pas de fin
Alors tremblante je retourne vite chez moi
Emportant au creux de mon cœur cette enfant
Que je fus cette enfant que je n’ai pu être
Dans ce corps de femme cacher
Et je tourne mon regard vers le ciel
Dans une autre vie peut être
Cette enfant reviendra
Et pourra vivre une enfance
Sans sourire brise sans rêve inachevé
Sans que tu viennes brise l’innocence
Revire pour avoir la délivrance
De ce cauchemar en moi garder










Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

virginie Edensland 26/06/2009 20:23

un texte très dur..J'en ai aussi sur mon blog, car mon fils en a été victime...Bienvenue dans ma communauté. Amitiés

shena 28/08/2010 16:08



Mes amitiés avec retard, désolé car ma vie a pris un grand virage triste bizzz



Koulou 18/06/2009 14:54

voilà une bien rude histoire. Mon expérience m'a fait découvrir heureusement, que même les plus terribles souffrances peuvent être un jour dépassées. non pas qu'on parvienne à s'en défaire à jamais, les souvenir demeurent, mais, par un travail sur soi, une attitude d'esprit ouverte, les souvenirs finissent pas ne plus être gênant quand ils surgissent du passé. C'est à la portée de tou(te)s. Le présent peut être vécu dans sa pleinitude, indépendamment de ce que l'on a vécu auparavant.

shena 18/06/2009 16:00



Oui, je me refugie dans ma tète, une chose que j'ai âpres a l'âge de 8 ans, pour ne pas souffrir. Mais ma vie en a étais très perturbe. Une
vie pleine de déchirures. Mes vécus avec courage. Mon refuge, la pensée  et l'amour de mes proches. Merci pour votre message shena bien
amicalement